THE G

Missions : Production, Conseil

Dans la lignée des duos des années 2000, les deux frères français de The G (prononcer dji) se la jouent à l’anglaise avec l’insouciance de leur jeunesse. Ni auto tune, ni trigger, Straight est un album rock, intense et sans concession.
Fiu, 15 ans, est batteur/chanteur. Plutôt calme, mais possédé dès qu’il passe derrière les fûts.
Luigi, 12 ans, est guitariste/chanteur. Plutôt agité, il a clairement avalé du AC/DC dans sa prime jeunesse.
Elephant des White Stripes, Out of the Black de Royal Blood, White Pixel Ape de Shaka Ponk… les inspirent et bercent leurs nuits.

Ils enchaînent dès 2014 les concerts en Corse, leur région d’origine. Philippe Langlest (Guitarist and Bass magazine) les décrira dès lors comme un « ovni garage rock corse ».
Printemps 2015, sortie de leur premier EP, qui sera diffusé sur Radio Calvi Citadelle, La Grosse Radio, W1RS Blues & Rock’s Radio puis sur Ouï FM qui les contactera pour une diffusion dans le BPI (Bureau des Productions Indépendantes) de Dom Kiris en juin 2015.
The G fera également une apparition dans la Monkey TV de Shaka Ponk, rencontré au Festival Les Nuits de la Guitare en juillet 2015. Les deux frères seront ensuite sélectionnés aux Ouï FM Rock Awards en février 2016 dans la catégorie autoprod aux côtés de Mademoiselle K.  Leur titre « Love Sucks » figure d’ailleurs sur la première compilation rock OÜI FM (Warner) sortie le 25 mars dernier 2016.
En juillet 2016 le magazine Rock & Folk chronique leur premier album, et consacre une pleine page à The G dans le numéro suivant d’août 2016 !
Le 16 août 2016 Philippe Manoeuvre diffuse le single « Super Hero » dans son émission « Salut les Rockeurs » sur Europe 1 !

Premier album « Straight » / Sortie avril 2016 (autoproduction)

« The G gagne la partie haut la main : exitation garantie, gros son, rythmique assurée, guitare véloce, choeurs conquérants…[…] Des petits brûlots viscéralement rock n roll qui allient énergie et impact mélodique »
ROCK & FOLK / 2016

« Le tout premier album de ces gamins surdoués porte bien son titre tant il va droit au but. Le duo va parvenir sans peine à s’imposer aux huit coins de l’Hexagone et bien au-delà, tant leur rock sait se montrer hautement addictif »
Gérard Bar-David (Mai 2016)

« Jeunes pleins de fougue et de mordant (…), un aperçu assez bluffant de leurs qualités (énergie, musicalité, rigueur) »
Rock & Folk (2015)

« Leur rock à la fois puissant et léger (…) et franchement, ça le fait vraiment grave (…) »
Batterie Magazine

Le duo nous a franchement bluffé par l’urgence de leurs titres très rock’n’roll, simples et efficaces»
Dom Kiris / Ouï FM

« Mélodies ciselées et refrains orageux, The G aligne avec entrain riffs uppercuts et beat carré »
Philippe Langlest / Guitarist Magazine

« Les deux jeunes frangins de The G ont clairement biberonné à la meilleure potion qui soit : du classic-rock des années 70 aux derniers brûlots des héritiers, les voilà lancés… sur l’autoroute de l’enfer »
Rockawa

Publicités